Rundinara (Bunifaziu/Bonifacio), résidence touristique : la réalité par les preuves

U Levante

A Rundinara

Depuis de nombreuses années et aujourd’hui encore, certains promoteurs construisent illégalement parce qu’ils savent que, même si les tribunaux administratifs les condamne à 1 000 ou 2 000 euros d’amende et annulent leurs permis, l’État ne fait pas démolir. Ces constructions rapportant énormément d’argent et l’impunité étant assurée, les plus dénués de tout scrupule construisent sur les sites les plus prestigieux. Hier sur Piantarella, aujourd’hui sur Rundinara *. Le 4 février 2014, les associations U LEVANTE et ABCDE ont demandé au Tribunal correctionnel de prononcer la démolition de la résidence hôtelière de Rondinara Loisirs (54 logements !) puisque les tribunaux administratifs ont déclaré le site inconstructible et le permis illégal.

>> Lire la suite de l’article

Ce contenu a été publié dans Protection de l'environnement, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *