D’Espagne de Florence Luccisano

Florence Luccisano auteure, compositrice interprète en langue corse et française d’origine bastiaise vient de faire réaliser son premier clip musical par Magà Ettori et Franck Fougère-Gnagni. D’ESPAGNE, un film musical qui raconte l’histoire de Luz et Alex, un danseur et une danseuse de flamenco. Le couple se souvient de sa première rencontre et de sa première danse. D’Espagne est un des titres phares du nouvel album de Florence intitulé « Tous ces non-dits ».

Le clip a été tourné avec le soutien de nombreux artistes : Ariakina Ettori, Céline Cazorla, Ange-Mathieu Rosselli, Christophe Fattori, Monique Mufraggi, Marie Paule Ucciani, Stella Ballatore et à la technique Franck Fougère-Gnagni, Magà Ettori, Patricia Ettori, Stéphane Esteves, Asling Poppy, Cathy Campana. Florence a bénéficié du soutien de l’Institut Régional du Cinéma et de l’Audiovisuel (IRCA), qui depuis plus de vingt ans est un des piliers du septième art en Corse, et le principal soutien du cinéma néo contemporain dans l’île. L’IRCA a ainsi mobilisé autour du projet de Florence, les membres du réseau Ciné-Corsica et le soutien de producteurs professionnels : Melodiaz Productions, Corsxtrem, Worldino Productions, A3 prod.
Dans les rôles principaux D’ESPAGNE on découvre Ange-Mathieu Rosselli et on retrouve Ariakina Ettori, qui malgré son très jeune âge compte déjà une solide carrière artistique. Les rôles de Luz et d’Alex adultes ont été confiés à Céline Cazorla et Christophe Fattori. Christophe est connu pour son travail au sein de la production musicale mais également pour son travail de fond dans le cadre de la Maison de la Corse à Paris. Céline Cazorla et Marie Paule Ucciani (rôle de Cristina) sont deux danseuses d’exception, membre de l’école de danse Monique Mufraggi (qui interprète Carmen), doyenne des écoles de danse de la Cité Impériale.
La carrière de Florence a débuté en 1990, avec  »A scola di cantu di Montesoru ». Elle a remporté avec l’école « Les Victoires des Jeunesses Musicales de France Régionales », représentant ainsi la Corse au cirque d’hiver à Paris. En 1991, Florence a co-fondé le groupe « L’ochji di l’avvene » qui assurait la première partie de Petru Guelfucci (festival de Silvareccio, festival Corsicarte, …). De projets en collaborations la route artistique de Florence a croisé celle de nombreux artistes (Madou Siwo, Elisio Pereira, Vincent Lota, Christine Ghipponi, Pascale Profizi, Noémie Biancardini, Maria-Caroline Giamarchi, I Messageri, Julien Muraccioli, …). Un album et plusieurs titres plus tard, elle a rencontré Jean-Marie Giannelli qui est devenu en 2013 l’arrangeur de son album « Tous ces non-dits ».
Florence Luccisano s’est donné les moyens de produire un film de très grande qualité, elle a su réunir une équipe de professionnels de l’image (artistes et techniciens), de la danse et du son, ce qui en dit long sur ses ambitions artistiques.
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *